Nous disons oui !

Organisations de soutien

Je réalise aussi une citation!

Antonia Boschetti
-
Artiste et enseignante
Je soutiens l'initiative des 99% parce que l'augmentation de l'imposition des revenus du capital signifie une diminution de la charge fiscale pour les familles à revenus faibles et moyens.
Daria Lepori
-
Employée d'ONG, députée au sein d'un Grand Conseil et conseillère aux États
Je soutiens l'Initiative 99 parce que je crois en une société inclusive et en un État capable de réaliser la justice sociale.
Lisa Boscolo
-
Étudiante de Master en sociologie et conseillère communale PS
Je soutiens l'initiative des 99% car elle introduit la justice fiscale et met fin aux privilèges des 1% de la population.
Nathalie Tami Gianola
-
Vice-directrice de cycle d'orientation
Le 1% le plus riche de la société possède 40% des actifs totaux de la Suisse ! La prospérité de la société suisse repose sur le travail de millions de personnes. Il est urgent de procéder à une redistribution équitable. C'est pourquoi je soutiens l'initiative des 99%.
Yannick Demaria
-
Étudiant et membre du comité de la GISO
Je soutiens l'initiative 99% car il est injuste que notre travail, celui de 99% de la population, soit exploité pour profiter encore plus aux 1% les plus riches. Oui, pour une redistribution plus juste des richesses !
Nancy Lunghi
-
Médecin-dentiste et conseillère municipale (Locarno)
L'initiative 99% est un pas modeste mais fondamental vers la réduction du fossé socio-économique qui sous-tend les crises majeures de notre société. Car ce n'est qu'avec la justice fiscale que la justice sociale sera atteinte !
Marina Carobbio Guscetti
-
Médecin FMH et conseillère aux États PS/TI
Je soutiens l'initiative car, aujourd'hui plus que jamais, il est important d'imposer équitablement les revenus du capital et de redistribuer les richesses des 1% de super-riches aux 99% de la population.
Carlo Zoppi
-
Géographe et conseiller municipal (Lugano)
Les inégalités continuent de se creuser et il faut davantage de justice fiscale. Aujourd'hui, les gros actionnaires ne doivent payer des impôts que sur environ 60 % de leurs revenus, alors que tous les autres doivent payer des impôts sur la totalité. Cela vous semble-t-il juste ?
Mattea David
-
Architecte d'intérieur, conseillère municipale (Lugano) et co-présidente du comité du PS Tessin
Je soutiens l'initiative 99% car en remettant le travail au centre, elle veut aussi reconnaître l'immense travail non rémunéré effectué par les femmes. L'initiative 99% veut corriger l'inégalité entre les sexes.
Ivana Jaquet-Richardet
-
Directrice des Écoles municipales / Enseignante professionnelle DFA / Conseillère municipale de la commune de Terre di Pedemonte
Je crois en une politique fiscale plus proche des besoins des personnes à revenus faibles et moyens. Je soutiens l'initiative des 99% parce que je crois que nous devons dire "Assez des privilèges fiscaux des super-riches !".
Federica Caggìa
-
Étudiante / Membre du comité de la GISO et de la direction du PS
En Suisse, le plus gros contribuable est la classe ouvrière, tandis que le 1% prélève des ressources sur le bien collectif. L'initiative des 99 % garantit que chacun contribue en fonction de ses moyens, s'attaquant ainsi à l'hégémonie de la classe dominante.
Fabrizio Sirica
-
Éducateur et co-président du PS Tessin
Les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent. Combien de fois avons-nous entendu cela ? Cette initiative veut lutter contre ce cancer de la société moderne qui voit les inégalités s'accroître sans cesse ! Nous sommes les 99% !
Lewin Lempert
-
Assistant de recherche
Celui qui pense que ce n'est pas un problème que des personnes individuelles possèdent plus d'un milliard de francs, vote NON à l'initiative des 99%. Tous les autres votent OUI.
Pascal Pajic
-
Étudiant en médecine
Aujourd'hui, des gens riches reçoivent de l'argent sans travailler et ne sont pas taxés correctement ! Taxons davantage les revenus du capital des 1% les plus riches et soulageons financièrement les 99% restants.
Martine Docourt
-
Géologue et coprésidente des Femmes* socialistes suisses
Taxer l’enrichissement est plus que nécessaire. Il y a un parallèle entre l’accroissement de la fortune des plus riches et l’augmentation de l’exploitation des ressources naturelles. Redistribuer une part de cet enrichissement pour plus de solidarité ne serait que justice.
Elisabeth Longchamp Schneider
-
Bibliothécaire
Je voterai oui car l'argent qui fait de l'argent, c'est le mépris du travail des humains et des autres valeurs qui rendent la vie savoureuse : prendre le temps, se préoccuper de son prochain, admirer la nature. Il est urgent de faire pencher la balance vers plus de vie.
Gaétan Zurkinden
-
Secrétaire syndical
La Suisse est le nirvana des super-riches : aucun pays au monde ne taxe aussi peu les hauts revenus, alors que l’immense majorité des salarié-e-s peine à boucler les fins de mois. Accentuées par le Covid-19, les inégalités sociales ne cessent de croître : cela doit changer.
Antoine Chollet
-
Enseignant-chercheur en pensée politique au Centre Walras-Pareto, Université de Lausanne
On ne peut fonder une république sur l’inégalité, comme le savaient déjà Machiavel ou Rousseau. L’initiative 99% permettra d'amoindrir certaines d’entre elles et mérite donc l’appui de tous les démocrates conséquents.
Luka Takoa
-
Philosophe
Récompenser la créativité humaine - et non les gains en capital.
Olga Baranova
-
Militante socialiste
La redistribution des richesses est le défi du siècle, tout autant que la justice climatique. Le relever, c'est congédier les vieilles théories qui ont démontré leur inefficacité. L'initiative 99% ouvre un débat fondamental - celui de savoir à qui profite notre travail.
Cédric Wermuth
-
Co-président du PS Suisse
Le 1% le plus riche de Suisse possède plus de 40% des richesses totales du pays alors que de plus en plus de personnes ont du mal à payer leurs loyers et leurs primes d'assurance-maladie. Nous avons besoin d'une vraie redistribution maintenant ! Oui à l'initiative des 99% !
Cristina Zazini Barzaghi
-
Ingénieure civile dipl. EPF
Je soutiens l'initiative 99% parce qu'elle permet d'augmenter les recettes fiscales et ne touche pas à l'imposition des revenus du travail, de sorte que nous avons les moyens d'aider les classes inférieures sans nuire à la classe moyenne.
Mirjam Neidhart
-
Réalisatrice / Autrice
La démocratie se traduit par une possession équilibrée des richesses.
Frank Holzig
-
Ouvrier
Nous trimons et ne gagnons rien par rapport au 1% qui ne trime pas mais gagne plus.
Christoph Morat
-
Conseiller municipal - Allschwil
La justice est aussi une question économique. Notre société a une responsabilité à l'égard des plus faibles. Aujourd'hui, les puissants ne s'occupent que d'eux-mêmes.
Heidi Mück
-
Co-présidente BastaA! et députée
Taxer plus fortement les gains en capital est un pas important vers un monde plus juste.